La majorité d’entre nous a appris la loi de l’attraction et très nombreux parmi nous sont ceux qui ont du se demander si elle fonctionnait vraiment. Est-il vraiment possible d’attirer la richesse, l’amour et la paix, etc., simplement en y pensant ? Probablement pas. Il ne fait aucun doute que tout commence avec une pensée, mais l’action est absolument critique pour la réalisation de nos rêves. Ceci étant dit, il y a des centaines de millions de gens en dehors d’ici qui pensent constamment à un changement de leur vie et qui prient pour, ils travaillent très dur aussi et pourtant leur vie continue comme avant. Comment se fait-il que même quand vous faites de votre mieux, les circonstances que vous connaissez restent le plus souvent les mêmes ?

J’ai écrit plus tôt en janvier cette année que pour vous je déterrerai un grand secret. J’ai parlé du fait de devenir un avec la nature de telle sorte que vous puissiez élargir votre conscience jusqu’à une échelle extraordinaire. De telle sorte que chacun de nous, comme une goutte qui se fond dans l’océan, devienne aussi vaste et puissant que l’océan lui-même. Une goutte ne fait pas la mer mais il est besoin de toutes les gouttes ou il n’y aura pas de mer. De la même manière, pour obtenir l’immensité d’échelle nécessaire pour attirer l’univers, nous devons tirer parti de la conscience collective. Avant de paraître plus compliqué, permettez-moi d’expliquer la base de ma théorie en trois parties :

1ère Partie – Le Corps Humain

De quoi est fait le corps humain ? Si nous allons un peu plus loin que la chair, les os et les nerfs ? Nos corps sont faits de milliards de cellules minuscules. Les chercheurs estiment que si l’on fait le calcul en volume, il y a 37 trillons de cellules dans le corps humain. Ce nombre peut varier fortement (de 35 milliards à 724 trillions) selon la nature des cellules que l’on utilise pour le calcul. Par exemple, les cellules de la peau, plus clairsemées, ne sont que d’environ 35 milliards.

Pour la commodité du raisonnement, disons qu’il y a 37 trillions de cellules dans notre corps. Chaque cellule de notre corps a une intelligence locale. Chaque cellule individuelle, en certaines façons, est une unité indépendante. Elle a une membrane qui fonctionne tout à fait comme notre cerveau. De la même manière que nous jouissons d’un certain degré de liberté et que l’on attend de nous que nous fonctionnions à l’intérieur d’un cadre légal ou social, nos cellules aussi, même si elles sont indépendantes, sont liées par les lois de la nature. Les cellules humaines représentent un équilibre de libre arbitre tout aussi bien que d’adhésion à un système biologique : notre corps.

Les atomes composent les cellules, les cellules les molécules, et les molécules composent les tissus. Les tissus composent les organes, les organes les systèmes organiques et à leur tour les systèmes organiques composent un organisme.

2ème Partie — Le Corps Universel et Nous

Nous sommes une réplique exacte de ce qui nous entoure. Il y a approximativement 70 % d’eau sur la terre et il y a 70 % d’eau dans notre corps. Il y a d’innombrables étoiles dans l’univers, et nous avons d’innombrables pores sur notre peau. Tout ce que nous mangeons vient de la nature, sur cette planète même. Nous ne faisons pas que dépendre des ressources naturelles, nous sommes nous-mêmes une ressource naturelle. Nous sommes la nature. Ensemble avec d’autres espèces (animaux, plantes et algues), nous composons la nature.

Il y a cent milliards d’étoiles dans notre galaxie et il y a des milliards de galaxies dans l’univers. L’espace interstellaire entre planètes et entre diverses galaxies est comparable à l’espace interstitiel entre nos tissus et nos organes. Nous (espèces vivantes) sommes à l’univers ce que les cellules sont à notre corps — un élément fondamental.

Chacun de nous est une cellule du Corps Universel. Par nous-mêmes, peu importe la puissance d’une personne, notre existence est infiniment plus petite que le plus petit nombre que l’on puisse imaginer. Mais à l’échelle collective, tout individu est crucial pour l’existence de l’univers. Si toutes les cellules de notre corps abandonnaient, tout le corps s’écroulerait immédiatement. De même, si tous les êtres vivants abandonnaient, il y aurait un effet inimaginable sur toute la création.

3ème Partie —Attirer l’Univers

La loi d’attraction est basée sur la recherche de l’attention du corps universel. Mais son échelle est infiniment plus grande que la nôtre – c’est comme une fourmi qui essaie d’arrêter un éléphant sur sa piste. Ce qu’est une lutte de la durée d’une vie pour un être humain moyen n’est qu’un effort d’un moment pour la conscience universelle. Nos efforts individuels ou nos pensées individuelles ne peuvent pas apporter de changement universel. Bien qu’un tel changement puisse bien être provoqué par une seule personne, un impact durable et profond exige une conscience collective. Et cela m’amène à la partie la plus importante de ma thèse.

Avez-vous jamais pris conscience du fait que, quelque soit votre degré d’absorption, même une petite piqûre de moustique pouvait facilement vous causer de la distraction ? Une piqûre minuscule par une épingle; n’importe où sur le corps, c’est assez pour attirer notre attention. De la même manière, pour attirer l’attention du corps universel, nous devons le piquer (gentiment). Un seul être humain ne peut pas le faire tout seul, ce doit être un effort coopératif. Si nous sommes assez nombreux pour méditer sur la même chose en même temps, nous attirerons la conscience universelle pour apporter des changements au-delà de l’imagination.

Cela soulève une question importante : combien doit-il y avoir de méditants pour provoquer l’effet de la piqûre d’aiguille sur le corps universel ? La réponse est : il faut un minimum absolu de 8.000 personnes et cela peut aller jusqu’à un chiffre raisonnable de 9.000.000 de personnes pour provoquer une ondulation dans la conscience universelle. Bien entendu plus il y en a et plus c’est joyeux. Voilà comment je suis arrivé à ce chiffre (vous pouvez passer le paragraphe suivant si vous ne voulez pas de chiffres) :

Je commence avec la proposition selon laquelle même une minuscule piqûre d’épingle peut faire glisser notre attention vers la zone affectée. Toutes choses étant égales par ailleurs, si le corps humain a 37 trillions de cellules et que la pointe d’une épingle a un diamètre de 0,127 mm, alors une piqûre profonde de 1 mm aura un impact sur approximativement 9 millions de cellules. Si je ne tiens compte dans mon calcul que des cellules de la peau (35 milliards), alors une piqûre d’1 mm affectera 8.000 cellules environ. Comme je ne suis pas un physicien théorique, j’ai posé la question sur un forum et un physicien a été assez gentil pour me fournir une réponse détaillée. Ce nombre se base sur sa réponse.

Donc, si un minimum de 8.000 personnes se mettaient ensemble dans différentes parties du monde, dans le confort de leur maison, et qu’elles méditaient sur la même pensée juste pendant cinq minutes exactement au même moment, nous pourrions attirer l’attention du corps universel. Mais nous ne pourrons pas atteindre la masse critique tant qu’environ 4,5 millions de gens ne méditent pas en même temps sur la même pensée. Pourquoi 4,5 millions ? C’est la moyenne (ou même la médiane) entre 8.000 et 9 millions. Ceci dit, nous pouvons à coup sûr commencer avec 8.000 personnes.

Je ne suis pas entrain de suggérer que nous utilisions cette sagesse pour aider à des causes individuelles (même si cela était possible). Au lieu de cela, je propose que nous méditions sur la paix mondiale, sur la prospérité mondiale et sur l’égalité mondiale. Aujourd’hui, la technologie (lisez Internet) rend possible le fait que quelques millions de personnes peuvent facilement se coordonner et s’asseoir exactement à la même heure pour méditer pour une cause commune.

Nous vivons à une époque où une vidéo obscure peut atteindre le chiffre de 100 millions de vues en quelques heures. Et je crois que l’on ne manque pas de bonnes gens sur notre planète, des gens qui veulent créer une différence pour les autres. Lorsque nous élevons le niveau de bonheur mondial, la paix et la prospérité personnelles s’élèveront automatiquement. Avec de plus en plus de gens heureux autour de nous, notre monde deviendra naturellement un meilleur endroit.

Si vous aimez l’idée, alors continuez à lire et joignez les mains avec moi pour cette cause noble et mondiale de telle sorte que nous puissions apporter quelque chose de nouveau au monde et, dans le processus, enrichir aussi notre propre vie.

L’Effet Piqûre d’Epingle

L’idée est très simple. Nous avons besoin d’un minimum de 8.000 personnes qui s’adonnent à une méditation de cinq minutes une fois par semaine. Vous pouvez le faire à partir de n’importe où – de chez vous, du bureau, d’un parc, en étant assis dans une voiture – vraiment de n’importe où. Ça ne coûte pas un sou. Nous commencerons et terminerons tous notre méditation à la même heure, peu importe où nous nous trouvons dans le monde. Vous n’avez à dépenser d’argent à rien, pas même à voyager. Nous choisirons un sujet et nous méditerons pendant cinq minutes à un moment convenu. Je serai heureux de sortir une vidéo d’introduction sur la manière de méditer, et une méditation guidée que nous pourrons changer toutes les 12 semaines.

Mon idée est que le jour où nous aurons 4,5 millions de personnes qui méditeront ensemble, cela marquera le début d’une renaissance spirituelle paisible. Cela apportera des changements notables non seulement dans la vie des méditants qui participeront, mais aussi dans le monde entier. Et, un jour de l’avenir, avec 9 millions de méditants, nous pourrons voir la loi de l’attraction en action sur une échelle mondiale.

Pour rejoindre ce mouvement, vous devez donner un Like sur une page Facebook spécialement créée dans ce but (here). J’ai aussi créé pour vous un website simple :pinprick.org

Si 9 millions de personnes méditaient ensemble pour votre paix et pour votre bonheur, vous verriez la différence dans votre vie. Cela aidera à coup sûr la cause si vous étiez l’un de ces 9 millions à méditer aussi sur le bien-être des autres.

Nous sommes interdépendants et interconnectés. Nos pensées et nos actions ont un impact sur tous ceux qui sont autour de nous. Nous pouvons utiliser cette perspicacité et le pouvoir de la méditation collective pour faire une différence.

Paix.
Swami
P.S. Allez à pinprick.org pour avoir davantage de détails.

Partagez avec vos amis: Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Google+0Email to someone